Un avenir plus sain, ça se prépare au quotidien !

Améliorer la qualité de vie en contribuant à un avenir plus sain, c’est l’objectif ambitieux que nous nous sommes fixé chez Nestlé et que nous poursuivons maintenant depuis de nombreuses années. Pour l’atteindre, nous avons mis la transition énergétique et la protection de l’environnement au cœur de nos priorités en faisant en sorte qu’en 2030 nos activités et celles de toutes les parties prenantes avec lesquels nous travaillons n’aient plus aucun impact sur nos ressources naturelles les plus précieuses : notre air, notre patrimoine forestier et nos réserves d’eaux.

A l’occasion de la Journée Internationale des Forêts, le 21 mars, je me suis rendu sur le site Nescafé et Ricoré de Dieppe, en Seine Maritime, où j’ai pu mesurer les progrès formidables que nous avions réalisés après toutes ces années et qui nous permettent aujourd’hui d’offrir à nos consommateurs la tasse de café présentant l’impact environnemental le plus faible.

Il y a 30 ans, Nestlé France engageait l’usine de Dieppe dans une démarche ambitieuse de contrôle de son impact environnemental. Le site où je me rends ce jour-là a depuis bien changé. Il est devenu l’un des plus productifs d’Europe (25 000 tonnes de boissons instantanées produites tous les ans pour plus de 50 marchés dans le monde) et est parvenu dans le même temps à réduire drastiquement son impact sur l’environnement par l’utilisation du marc de café, la maitrise des rejets d’eau usés et des rejets atmosphériques. L’année dernière, le site a même accueilli l’une des 4 chaudière biomasse installées par Nestlé France sur ses sites, ce qui a permis l’arrêt complet de l’utilisation du charbon dans son mix énergétique et la réduction de 60% de ses émissions de gaz à effet de serre.

S’engager pour que les activités de Nestlé laissent une empreinte positive sur son environnement local et mondial, cela suppose aussi de veiller à ce qu’à toutes les étapes, de la production de notre café à son packaging, en passant par l’arbre utilisé pour alimenter nos chaudières biomasse, les ressources utilisées soient gérées de façon durable et responsable.

Ainsi, pour approvisionner cette chaudière biomasse à Dieppe comme sur nos autres sites, nous faisons appel à des fournisseurs locaux situés à quelques kilomètres, dont les plaquettes forestières sont issues de parcelles gérées durablement grâce à une collaboration avec l’ensemble des partenaires forestiers locaux : acteurs privés, publics, coopératives et Office national des forêts. Lors de ce déplacement j’ai également pu participer à une opération de reboisement des forêts environnantes avec le fonds « Plantons pour l’Avenir » que nous soutenons depuis 2015 et qui a permis de replanter 500 000 arbres sur l’ensemble du territoire.

Le lendemain avait lieu la Journée mondiale de l’eau, un évènement qui me tient particulièrement à cœur pour avoir contribué à l’engagement du groupe contre le gaspillage de l’eau à la tête de Perrier-Vittel, puis de Nestlé Waters France. Là encore, les marques Nestlé qui font partie du quotidien des Français sont activement engagées pour préserver les ressources naturelles locales en réduisant leur consommation d’eau. Pour nos purées Mousline, cela passe notamment par l’utilisation de variétés de pommes de terre résistantes au manque d’eau qui nous permettent de réduire d’environ 50% nos prélèvements dans les nappes phréatiques.  Dans notre usine, dans la Somme, l’eau recyclée de l’usine est même réutilisée pour irriguer les champs environnants et une chaudière biomasse est utilisée.

C’est aussi pour faire découvrir cette démarche environnementale ambitieuse mais souvent méconnue à nos consommateurs que j’ai choisi de leur ouvrir les portes de nos usines françaises à travers l’opération « C’est moi qui fabrique »[1]Grâce à cette opération inédite qui se déroulera d’avril à juin, une centaine de personnes qui auront candidaté via les réseaux sociaux pourront découvrir l’origine de nos produits, être associés à leur fabrication et découvrir les coulisses de nos usines Nescafé-Ricoré en Seine Maritime, Mousline dans la Somme, Purina dans la Loire, Vittel et Naturnes dans les Vosges.

J’espère ainsi que les Français qui vivront cette expérience seront à la fois convaincu par notre engagement pour la qualité des produits que nous fabriquons et pour l’environnement dans lequel nous produisons.

[1] http://www.nestle.fr/media/cestmoiquifabrique

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *