EGA, « Jour J » : les torpilles sont de sortie !

On ne change pas les bonnes habitudes. Ce vendredi 1er février, rentre en vigueur la loi « Agriculture et Alimentation » sur son volet hausse du seuil de revente à perte de 10%. Cette hausse a pour but d’aboutir à un relèvement des prix agricoles payés aux producteurs car, dans le même temps, les distributeurs augmenteront leurs marges sur une série de produits d’appels. Pour les professionnels qui veulent le comprendre et le faire fonctionner, ce mécanisme est évident. Il peut être une première réponse au cauchemar que vivent les producteurs agricoles depuis des décennies. Chez les torpilleurs de service, qui ont enterré l’esprit des États Généraux de l’Alimentation à la sortie des ateliers, on feint de ne pas saisir le mouvement. Le vent de l’information va dans leur sens. Quel plaisir de pouvoir hurler à la baisse du pouvoir d’achat, à l’escroquerie des consommateurs ! Certains distributeurs ne nous ont pas déçus. Il y a ceux qui font les candides ...