“Les deux visages de la France selon Nestlé” Les Échos

Jeudi 16 juin, Les Echos ont publié une interview dans laquelle je réponds aux questions de Marie-Josée Cougard :   Si le pays représente son troisième marché, le patron de la filiale française de Nestlé déplore les relations difficiles avec les distributeurs. Avec 23 usines, la France est le troisième marché du groupe Nestlé. Elle reste un lieu de prédilection pour lancer les nouveaux produits, mais le groupe y a réduit sa présence industrielle. Richard Girardot, le patron de la filiale, explique pourquoi.   Quel est le poids de Nestlé en France ? Hors Davigel, que nous avons cédé en octobre, c'est 4,4 milliards d'euros et 4 % de l'activité alimentaire de la grande distribution, devant Danone et Unilever. Mais la filiale française est toujours en croissance et profitable.   Quelle place la France a-t-elle dans la stratégie de Nestlé ? La France a une place historique dans le groupe. C'est le premier pays où Henri Nestlé a développé des activités ...