En 2019, disons non aux intoxs sur notre alimentation

J’aurais pu commencer cette année par des vœux très « politiques ». L’actualité est marquée par la crise des gilets jaunes qui continue à ruiner à petit feu des milliers de petites et moyennes entreprises de l’alimentation et des métiers de bouche. Autre sujet des semaines qui viennent, la loi « agriculture et alimentation » qui va essayer de rentrer en application avec la « marche en avant du prix » pour les filières, l’encadrement des promotions et le relèvement de 10% du seuil de revente à perte. Je préfère en fait lancer une initiative concrète pour contrer un phénomène aussi menaçant pour nos emplois et qui dépasse notre secteur d’activité : la diffusion massive et incontrôlée de fausses informations. Il est de notre responsabilité en tant que porte-parole des 17 000 entreprises de l’alimentation de proposer de nouveaux moyens pour lutter chaque jour contre le marketing de la peur. Le Monde a par exemple choisi de commencer l’année 2019 sur les ...