Les Mousquetaires : chiche !

Par 0 No tags Permalink 3

Un patron de la grande distribution qui soutient les mesures concrètes contre la guerre des prix, c’est assez rare pour le souligner ! Ce vendredi 23 novembre, dans « Les Échos », Thierry Cotillard, directeur général d’Intermarché a exprimé son soutien aux outils issus des Etats Généraux de l’Alimentation. Il dit : « Si le relèvement du seuil de revente à perte nous permet de dégager de meilleures marges sur les produits dits «psychologiques » comme les colas ou les pâtes à tartiner, cela nous donnera de la flexibilité pour, d’une part, mieux rémunérer certains industriels qui travaillent directement avec le monde agricole – pour autant qu’ils redescendent bien ces augmentations aux agriculteurs ; et pour, d’autre part, baisser les prix pour les consommateurs sur d’autres aliments. ».

 

M. Cotillard donne sa chance aux outils issus des « EGA ». Chiche !

Venant d’un distributeur, en pleine période de négociations, ces mot sont encourageants. Nous disons chiche ! Si les distributeurs, qui seront les premiers à encaisser ce revenu supplémentaire pour la filière, tiennent leur parole, nous serons tous gagnants. Les entreprises de l’alimentation ont toujours affirmé qu’elles répercuteraient la hausse des prix au bénéfice des agriculteurs français.

 

Une attitude responsable face à la nouvelle escalade de la guerre des prix

M. Leclerc veut voir dans cette prise de parole une attaque de plus contre les « EGA », mais c’est bien l’inverse ! Oui, il est possible de respecter les outils issus des États Généraux de l’Alimentation, pour tous les produits, c’est le message que veulent faire passer les Mousquetaires. Alors que d’autres distributeurs repartent de plus belle avec des promotions choc, cette attitude responsable nous donne de l’optimisme. Gageons que d’autres représentants des distributeurs, comme Michel Biero de Lidl, qui s’étaient engagés frontalement contre cette réforme de la dernière chance, lui donnent aussi sa chance.

 

L’« esprit des EGA » est bien vivant. On en viendrait presque à rêver qu’il gagne rapidement les boxes de négociations…

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *