Création de valeur partagée : le groupe l’a pensé, la France le fait !

Mes convictions sont connues de tous : engagement constant pour la qualité et la responsabilité de nos produits, la sécurité et l’implication des collaborateurs, dialogue avec les parties prenantes de  notre environnement social et économique. Et bien sûr parfois des combats quand il faut les mener !

Aujourd’hui, l’affichage de nos convictions ne suffit plus : Dire c’est bien, Faire et Agir c’est mieux !

 

La Création de Valeur Partagée

Le Groupe Nestlé s’est engagé depuis plusieurs années dans la démarche de Création de Valeur Partagée (Creating Shared Value : CSV, pour son acronyme anglais). Créer de la Valeur Partagée, pour un leader global comme Nestlé, c’est être conscient que produire de manière responsable ne suffit pas, qu’il faut agir pour créer de manière durable de la valeur pour la société. Très concrètement, pour Nestlé, c’est par exemple lutter contre l’augmentation constante de l’obésité, favoriser la préservation de la biodiversité et la qualité des sols, développer l’emploi des personnes en situation de handicap et des jeunes.

Nous devons aujourd’hui le faire de façon systématique. L’enjeu, c’est que chaque marque, que chaque site production, que chaque collaborateur puisse intégrer cette dimension dans les prises de décisions qui sont faites chaque jour de la vie de l’entreprise.

 

Comment ?

En premier lieu, en intégrant la CSV comme critère d’arbitrage prioritaire dans nos décisions les plus importantes : pour le choix d’un fournisseur, la sélection d’un ingrédient, le lancement d’un produit, pour nos investissements industriels ou médias, pour définir les priorités de formation ou de recrutement de nos collaborateurs. Au final, c’est l’intégration de ces critères environnementaux et sociaux qui permettront de dépasser la recherche de court terme d’un bénéfice immédiat.

Ensuite, agir CSV c’est penser en continu, de l’amont vers l’aval : ce sont les pommes de terre de Mousline, cultivées par des agriculteurs en contrat pluriannuel (pour eux, ce sont 3 à 5 années de ventes en volumes et en prix garanties) avec Nestlé et respectant la charte d’engagement « Préférence ». Les partenaires de la marque sont tous situés dans un rayon de moins de 25 kilomètres de l’usine qui produit la purée Mousline, dans la Somme. L’attachement aux territoires de Nestlé se retrouve aussi dans la marque Ricoré, via une chicorée dont la culture est assurée par des agriculteurs locaux des Hauts-de-France et se concentre principalement dans le Pas-de-Calais et dans la Somme, une fois encore.

De plus, beaucoup de marques du Groupe Nestlé s’engagent dans des démarches pilotes d’agroforesterie (pratiques associant arbres, cultures et/ou animaux sur une même parcelle agricole) qui garantissent la pérennité d’une qualité optimale des produits et matières premières. Cette méthode ancestrale est notamment réactivée par Nestlé Waters qui (avec Agrivair) a planté 10 000 arbres pour protéger la qualité et la minéralité de la source Vittel.

Cette démarche va progressivement s’appliquer à l’ensemble de nos matières premières produites en France. Ces démarches locales viennent renforcer l’engagement du Groupe au niveau Mondial, dans des filières plus lointaines comme le Café avec le plan Nescafé et les engagements du plan AAA de Nespresso, ou le plan Cacao dont le déploiement à l’ensemble des marques de chocolat vendues par Nestlé en France s’achèvera à la fin de cette année.

La France est réputée être le laboratoire d’expérimentation pour le Groupe Nestlé ; elle devient maintenant le terrain opérationnel de l’ambition CSV. La Création de Valeur Partagée apporte une forte valeur ajoutée à nos produits et à nos marques, car elle correspond intimement aux attentes des Français, et à l’idée qu’ils se font de la responsabilité de l’entreprise et des marques du XXIème siècle. Ainsi, 79% des Français déclarent que pour qu’une marque suscite leur intérêt, il faut qu’elle respecte l’environnement, 68% estiment qu’il faut qu’elle ait une dimension sociale et éthique, et 64% considèrent qu’il faut que la marque dépasse leurs attentes pour susciter leur intérêt.

Je suis fermement convaincu que ces tendances ne feront que se renforcer dans les années à venir.

En cela, la CSV est un enjeu majeur pour nos activités, qui trouvent avec elle la dynamique des cercles vertueux. Dans toutes les composantes du Groupe Nestlé, et en particulier au sein de Nestlé France, agir pour la Création de Valeur Partagée n’est plus une option, c’est un impératif qui s’impose à tous les niveaux d’action de l’entreprise.

Donc, Dire était bien, Faire et Agir en matière de CSV sera notre quotidien à tous !

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *